Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
Friday, August 10 2012

L'hexagone, nurserie du monde ?

Posted by

C’est une petite révolution à but lucratif : comme le révèle le JDD, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient de signer un accord avec une société implantée dans une dizaine de pays du Moyen-Orient pour mieux organiser et développer l’accueil, payant, de patients étrangers en France.

À terme, 1% des malades soignés à Paris pourraient venir du Golfe, de Chine ou de Russie. Le projet a longtemps dormi dans les tiroirs du navire amiral des CHU français. Aquilino Morelle, aujourd’hui conseiller politique de François Hollande, y avait même consacré un rapport secret, vite enterré. Le sujet restait tabou : quand les États-Unis, l’Allemagne ou le Royaume-Uni soignent des malades du monde entier, la France demeure à l’écart du "tourisme médical", un phénomène mondial en augmentation.

Mais alors que l’hôpital public s’est endetté pour financer ses investissements, l’heure est à la recherche de recettes nouvelles. "Il est anormal que la Sécurité sociale française sponsorise les soins de gens aisés issus de pays qui n’ont pas de problèmes financiers", argumente Stéphane Fériaut, directeur du développement de l’AP. L’AP-HP reçoit déjà chaque année quelque 7.500 patients étrangers. Parmi eux, des touristes pris en charge par les urgences de la capitale, des sans-papiers bénéficiaires de l’Aide médicale de l’État (AME), des proches de ressortissants français qui se cotisent pour financer une opération délicate… Mais aussi des malades payant de leur poche ou couverts par une assurance, souvent originaires du Maghreb et du Proche-Orient, attirés par la médecine de pointe pratiquée dans des hôpitaux comme la Pitié-Salpêtrière ou Necker.

L'hexagone, nurserie du monde ?

Comment on this post